Créteil : « 300 rendez-vous préopératoires » annulés à Mondor, d’après un syndicat

Créteil : « 300 rendez-vous préopératoires » annulés à Mondor, d’après un syndicat

Rédigé le 12/09/2018


Le syndicat Sud santé s’inquiète d’un futur problème d’engorgement dans les services. LP/Maxime François

 

Sud santé dénonce « le nombre insuffisant de médecins anesthésistes, qui ne permet plus d’assurer un programme opératoire normal. »

« Trois cents rendez-vous préopératoires prévus en septembre ont été déplacés », alerte le syndicat Sud santé de l’hôpital Henri-Mondor, qui s’inquiète d’un futur problème d’engorgement dans les services et s’étonne que les patients soient « prévenus au dernier moment du report de leur rendez-vous ».

Dans leur ligne de mire : « Le nombre insuffisant de médecins anesthésistes, qui ne permet plus d’assurer un programme opératoire normal. » Le syndicat décompte le manque « d’un tiers des effectifs » de ces médecins hautement qualifié indispensable au bon déroulement de nombreuses opérations.

Si la situation est qualifiée de « préoccupante » au centre hospitalier Henri-Mondor, l’un des plus importants d’Ile-de-France, la situation des médecins anesthésistes sur le plan national interroge aussi. Mercredi, le syndicat des anesthésistes-réanimateurs a justement demandé « un réel choc d’attractivité » à l’hôpital. Contactée, la directrice de l’hôpital Henri-Mondor ne nous a pas répondu.