LES AIDES-SOIGNANT-ES

LES AIDES-SOIGNANT-ES

Rédigé le 18/02/2021

LES ÉTUDIANT-E-S

Conditions d’entrée

Arrêté du 7 avril 2020 relatif aux modalités d'admission aux formations conduisant aux diplômes d'Etat d'aide-soignant et d'auxiliaire de puériculture

Age : 17 ans minimum au 31 décembre de l’année des épreuves de sélection.

Les formations conduisant au diplôme d’Etat d’aide-soignant et au diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture sont accessibles, sans condition de diplôme soit:

  • Par La formation initiale, ;
  • Par La formation professionnelle continue, sans conditions d’une durée minimale d’expérience professionnelle,
  • Par La validation des acquis de l’expérience professionnelle, dans les conditions fixées par arrêté du ministre chargé de la santé

Pour l'ensemble des situations, la sélection des candidats est effectuée par un jury de sélection sur la base d’un dossier et d’un entretien destinés à apprécier les connaissances, les aptitudes et la motivation du candidat.

L’entretien d’une durée de quinze à vingt minutes est réalisé pour permettre d’apprécier les qualités humaines et relationnelles du candidat et son projet professionnel

Constitution du dossier

Les candidats déposent leur dossier directement auprès de l’institut ou des instituts de formation de leur choix.

Le dossier comporte les pièces suivantes : 1o

  • Une pièce d’identité ;
  • Une lettre de motivation manuscrite ;
  • Un curriculum vitae ;
  • Un document manuscrit relatant, au choix du candidat, soit une situation personnelle ou professionnelle vécue, soit son projet professionnel en lien avec les attendus de la formation. Ce document n’excède pas deux pages ;
  • Selon la situation du candidat, la copie des originaux de ses diplômes ou titres traduits en français ;
  • Le cas échéant, la copie de ses relevés de résultats et appréciations ou bulletins scolaires ;
  • Selon la situation du candidat, les attestations de travail, accompagnées éventuellement des appréciations et/ou recommandations de l’employeur (ou des employeurs) ;
  • Le cas échéant, uniquement pour les rentrées de septembre 2020 et de janvier 2021, une attestation de suivi de préparation au concours d’aide-soignant ou d’auxiliaire de puériculture au cours de l’année 2019-2020 ;
  • Pour les ressortissants hors Union européenne, une attestation du niveau de langue française requis C1 et un titre de séjour valide pour toute la période de la formation. Selon la formation à laquelle ils s’inscrivent, les candidats peuvent joindre tout autre justificatif valorisant un engagement ou une expérience personnelle (associative, sportive…) en lien avec la profession d’aide-soignant ou d’auxiliaire de puériculture.

Les candidats en situation de handicap peuvent demander, lors du dépôt de leur dossier, un aménagement des conditions de déroulement de l’entretien .

Les attendus et critères nationaux sont les suivants : 

 attendus critères 
Intérêt pour le domaine de l’accompagnement et de l’aide à la personne notamment en situation de vulnérabilité Connaissances dans le domaine sanitaire, médico-social, social ou sociétal
Qualités humaines et capacités relationnelles
Aptitude à faire preuve d’attention à l’autre, d’écoute et d’ouverture d’esprit
Aptitude à entrer en relation avec une personne et à communiquer
Aptitude à collaborer et à travailler en équipe

 

Aptitudes en matière d’expression écrite, orale
Maîtrise du français et du langage écrit et oral
Pratique des outils numériques

 

Capacités d’analyse et maîtrise des bases de l’arithmétique
Aptitude à élaborer un raisonnement logique à partir de connaissances et de recherches fiables 
Maîtrise des bases de calcul et des unités de mesure

 

Capacités organisationnelles Aptitudes d’observation, à s’organiser, à prioriser les activités, autonomie dans le travail

La Formation

La scolarité est d’une durée de 41 semaines + les congés. Elle se déroule en 8 modules.

Le tronc spécifique concernant les aides-soignants est orienté vers l’adulte et la personne âgée avec un approfondissement des modules sur la pathologie, l’hygiène, la déontologie, l’organisation du travail et les soins palliatifs. Il y a des notations écrites ou orales dans 6 des 8 modules.

Les stages ne sont plus notés.

Il y a 3 mises en situation professionnelle (MSP) notées dont celle du D.E.A.S. (Diplôme d’État d’Aide-Soignant).

DISPENSE

Les auxiliaires de puériculture

Les auxiliaires de puériculture diplômés désirant devenir aides-soignants doivent suivre les unités de formation des modules 1 et 3 de la formation aide-soignant.

Les personnes titulaires du diplôme d’Etat d’auxiliaire de vie sociale ou de la mention complémentaire aide à domicile

Les personnes titulaires du diplôme d’Etat d’auxiliaire de vie sociale ou de la mention complémentaire aide à domicile, qui souhaitent obtenir le diplôme d’Etat d’aide-soignant doivent suivre les unités de formation 2, 3, 6 et 8. Les stages sont réalisés en milieu professionnel, que ce soit dans le secteur sanitaire, social ou médico-social, en établissement ou à domicile. Dans le cadre de l’unité de formation 3, quatre semaines de stages minimum se déroulent dans un établissement de santé, en unité de court séjour. Le stage de l’unité 6 se déroule dans un établissement de santé. Un stage est organisé en fonction du projet professionnel de l’élève. 

Les personnes titulaires du diplôme d’Etat d’aide médico-psychologique

Les personnes titulaires du diplôme d’Etat d’aide médico-psychologique, qui souhaitent obtenir le diplôme d’Etat d’aide-soignant doivent suivre les unités de formation 2, 3 et 6. Les stages sont réalisés en milieu professionnel, que ce soit dans le secteur sanitaire, social ou médico-social, en établissement ou à domicile. Dans le cadre de l’unité de formation 3, quatre semaines de stages minimum se déroulent dans un établissement de santé, en unité de court séjour. Le stage de l’unité 6 se déroule dans un établissement de santé. Un stage est organisé en fonction du projet professionnel de l’élève. 

Les personnes titulaires du titre professionnel d’assistant(e) de vie aux familles

Les personnes titulaires du titre professionnel d’assistant(e) de vie aux familles, qui souhaitent obtenir le diplôme d’Etat d’aide-soignant doivent suivre les unités de formation 2, 3, 6, 7 et 8. Les stages sont réalisés en milieu professionnel, que ce soit dans le secteur sanitaire, social ou médico-social, en établissement ou à domicile. Dans le cadre de l’unité de formation 3, quatre semaines de stages minimum se déroulent dans un établissement de santé, en unité de court séjour. Le stage de l’unité 6 se déroule dans un établissement de santé. Un stage est organisé en fonction du projet professionnel de l’élève. 

Les personnes titulaires du baccalauréat professionnel « accompagnement, soins, services à la personne »

Les personnes titulaires du baccalauréat professionnel « accompagnement, soins, services à la personne » doivent suivre les modules de formation 2, 3 et 5 et effectuer douze semaines de stage pendant lesquelles sont évaluées les compétences correspondantes. Les stages sont réalisés en milieu professionnel, dans le secteur sanitaire, social ou médico-social. Au minimum un stage se déroule dans un établissement de santé, en unité de court séjour. 

Les personnes titulaires du baccalauréat « services aux personnes et aux territoires »

Les personnes titulaires du baccalauréat « services aux personnes et aux territoires » doivent suivre les modules de formation 2, 3, 5 et 6 et effectuer quatorze semaines de stage pendant lesquelles sont évaluées les compétences correspondantes. Les stages sont réalisés en milieu professionnel, dans le secteur sanitaire, social ou médico-social. Au minimum deux stages se déroulent en établissement de santé dont un en unité de court séjour.

Le financement

Les élèves peuvent être rémunérés par leur établissement hospitalier dans le cadre de la formation professionnelle.

Les élèves peuvent éventuellement obtenir, selon leurs ressources, après constitution d’un dossier auprès de leur école :

-  une bourse d’état,

-  une rémunération du conseil régional.

Droits des étudiants

Franchise

Une autorisation d’absence, de 5 jours ouvrés pour l’ensemble de la formation, est accordée pour raisons de santé ou congés pour enfant malade. Cette franchise permet d’être dispensé de récupérer les absences en cours de stage ou de travaux dirigés.

Congés

Durant la formation, les élèves bénéficient de congés :

-  3 semaines pour les élèves débutant une scolarité en septembre.

-  7 semaines pour les élèves débutant une scolarité en janvier.

Pour des raisons exceptionnelles (mariage, naissance…), des autorisations de congés supplémentaires peuvent être accordées à l’étudiant par le directeur de l’Institut de Formation en Soins Infirmiers.

Restauration

Les étudiants en promotion professionnelle gardent le bénéfice du tarif lié à leur grade ainsi que l’accès aux restaurants du personnel.

Crèche

Selon les établissements, les étudiants peuvent, sous réserve des places disponibles, bénéficier de l’accès aux crèches du personnel pour leurs enfants. Les étudiants en promotion professionnelle bénéficient de l’accès aux crèches de leur établissement d’origine.

 

LES PROFESSIONNEL-LE-S

L’aide soignant-e contribue à une prise en charge globale des personnes en liaison avec les autres intervenants au sein d’une équipe pluridisciplinaire, en milieu hospitalier ou extra-hospitalier, dans le secteur médical, social ou médico-social. Il veille, en cas de besoin, à leur éducation et à celle de leur entourage. Au sein de cette équipe, il contribue à la prise en charge d’une personne ou d’un groupe de personnes et participe, dans le cadre du rôle propre de l’infirmier-e, en collaboration avec lui et sous sa responsabilité, à des soins visant à répondre aux besoins d’entretien et de continuité de la vie de l’être humain et à compenser partiellement ou totalement un manque ou une diminution d’autonomie de la personne.

L’aide soignant peut exercer dans les hôpitaux publics, dans les cliniques, les maisons de retraite et l’hospitalisation à domicile.

Recrutement

Les aides soignants sont recrutés parmi les élèves ayant obtenu leur D.E.A.S. (Diplôme d’État d’Aide Soignant ).

Déroulement de carrière

Le corps des aides soignant-es comprend deux grades :

- Aide soignant-e (C2)

- Aide soignant-e Principal (C3)

Peuvent être nommés Aide Soignant-e Principal, les Aides Soignant-es ayant un an d’ancienneté dans le 4ème échelon et 5 ans de service effectifs dans ce grade ou dans un grade côté de la même échelle .

Evolution de carrière

Infirmier et puéricultrice

Pour se présenter à parcours sup, il faut être titulaire du baccalauréat ou d'une équivalence.

Les aides soignants , non titulaires du baccalauréat mais justifiant de trois années d’ancienneté dans leur profession peuvent se présenter à une selection spécifique pour l'entrée en IFSI limitée à 20% du quota d'accès en formation . Arrêté du 31 juillet 2009 relatif au diplôme d'Etat d'infirmier

Technicien de laboratoire et manipulateur d'électroradiologie médicale

Pour se présenter dans les écoles correspondantes, il faut être titulaire du baccalauréat ou d'un titre admis en équivalence. Pour les autres, il faut justifier d'une activité professionnelle de trois ans ayant donné lieu à la sécurité sociale, ou d'une activité assimilée.

LE SALAIRE

Vous trouverez toutes les grilles de salaire ICI

Vous trouverez une explication de la fiche de paie ICI

Un ensemble de NBI peuvent compléter le salaire, vous trouverez la liste ICI